Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Bienvenue sur le reseau des VJ's francophones ! Ici on échange, on partage, on communique, on visionne, on matte, on diffuse de l'image mixée en temps réel. Pour vous tenir informé·e·s et échanger des infos sur les initiatives au service du VJing et des images live.

#1 14-05-2005 14:18:56

VJDESIGN
Membre
Lieu : LILLE -France
Inscription : 26-10-2004
Messages : 226
Site Web

le VJing: charte, contrat de travail, salaire

et hop un nouveau post,
suite au gros coup de gueule de warrior_tek_a
http://www.vjfrance.com/viewtopic.php?i … sc&start=0
essayons d'uniformiser une charte de prestation VJ ou un contrat de travail avec salaire minimum, et tout, et tout... wink

pour cela je reprend  en copier-coller les qque derniers post pour lancer la discussion
toutes vos remarques et vos liens sont bienvenues

wink  wink  wink

-----------------
KOMAR a écrit:
Je prends le thread en cours de route, c'est clair qu'il y a un besoin d'uniformisation si on veut évoluer un peu.
Niveau contrat, il y a des exemples sur vjcentral (rédigés par APT Visuals), je rechercherais le lien.
Niveau taros, je crois qu'il y a déjà eu une discuss sur vjfrance mais sur vjcentral il y a un bon post dessus (Pricing ou un truc comme ça).
Ca peut déjà fournir quelques pistes de réflexion
Affaire à suivre, je pense qu'il faudrait faire un nouveau sujet de discuss afin que ça reste clair
-----------------
warrior_tek_a a écrit:

C'est pas une mauvaise idée de rédiger une charte...
Je veux bien aussi proposer mon aide.
Quelqu'un aurait il une idée de plan à suivre?
----------------------
VJDESIGN a écrit:
ouais pas con on devrait mettre en commun nos experiences et les limites qu'il faut poser.

perso, je suis intermittent du spectacle et des clients j'en vois des tonnes et des differents, des reglo et des foireux.

je pense que c'est difficile d'harmoniser un devis ou un contrat sur le montant de la remuneration mais il faut fixer un prix plancher. c'est vital pour l'activite
apres libre a chacun d'estimer sa propre remuneration et la qualite de son travail.
j'ai des potes ki boss a 300 euros la soiree, ce que perso je trouve ridicule compare au temps passe a la prepa (pour certains) au matos investi et au risque que ca comporte lors d'une soiree.
on vous l'a donne votre matos a vous pour mixer???

maintenant, il faudrait deja determiner
-le temps de travail car forcement le salaire va en decouler.
-les conditions techniques minimales (croyez moi si l'organisateur veut un VJ il va se casser le Q pour faire le minimum technique), l'alimentation, les lieux proteges du public et de la pluie (experience perso  ) et croyez moi s'il ne veut pas alors la ya un renard!!
-le contenu eventuellement souhaité pour pas kil yé d'embrouille sur un soit disant non respect du contrat de travail (et oui ya des pourris...)
-les frais de deplacement, de bouffe, d'hebergement si la presta commence a devenir serieuse avec une boite de production derriere (le Vj n'est pas un lapin  ) faut pas croire sur certain evenement ya du budget pour la technique et on en fait partie...

bref un tas de petites choses qui font que:
-vous ne passerez pas pour des debutant pres a etre baiser au 1er virage
-faire acceder le VJ a un statut serieux tel que des DJ, avec un minimum d'exigence pour assurer un bon set
-ne pas casser le marche par ignorance


----------------------------
VJDESIGN
ww.vjdesign.com


V J D E S I G N

"respect to all the party dancers in the world and all the people and
artists involved in electro and technomusic"
www.vjdesign.com

Hors ligne

#2 15-05-2005 10:17:03

Dennis Dezenn
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 25-03-2004
Messages : 74
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Je penses qu'une charte VJ, est vraiment nécéssaire.
Personelement je suis intermitemps du spectacle, pour un salaire net de 3OO€ il faut savoir que cela coute le double à l'employeur.
Il faut définir ensemble un plancher minimum (cout global salaire, cad qui comprends les charges sociales: salariales+patronale) ce tarif peut ensuite être encaissé sur facture (structure asso, artiste libérale...).
Donc pour le tarif de base je penses que 300€ net, cad 600€ sur facture, c'est une bonne base.
Je crois que l'on devrait aussi ajouter à la Charte VJ, un exemplaire de contrat (rédigé ensemble) pour que l'on soit tous sur les même bases et mêmes documents.
Combien de temps maximum de mix est "tolérable" pour un VJ? bien sur que l'on peut mixer toute la nuit, et faire un pneumothorax le lendemain..
Je pense qu'un max de 4h c'est bien.
Là je parle pour des cartes blanches....mais quand il ya une commande, du style soirée Hawaiiene éléctro-choc et que le  "client" réclame des images présices, adaptées à sa soirée? Pour moi un jour de prépas=500€ (cout global salaire)....qu'en pensez vous?
Je penses sincérement que nous avons besoin d'un document unique, qui serve l'interet de tous. Ce serait une belle parade à tous les"embrouilleurs", et un gage de sérieux pour beaucoup d'autres.
  smile


Dennis Dezenn (Digital Borax)
denis.cartet@free.fr
0618964385
Marseille/Paris

Hors ligne

#3 15-05-2005 10:52:00

VJDESIGN
Membre
Lieu : LILLE -France
Inscription : 26-10-2004
Messages : 226
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Je penses qu'une charte VJ, est vraiment nécéssaire.
Personelement je suis intermitemps du spectacle, pour un salaire net de 3OO€ il faut savoir que cela coute le double à l'employeur.

disons plus exactement que si vous etes payé 300, l'employeur devra payer votre salaire+charges coeff 1,6 a 2,2
on dira a peu pres 600.
ceci s'applique donc pour un pige d'intermittence
c'est pour ca que l'employeur peu facilement faire la grimace si vous demandez trop cher, mais kil ne vous dise pas:" he mon gars avec ta pige a 300 tu me coute 900!!


en intermittence
concernant mes journee de prepa, je suis a 200 euros brut soit 400 euros charges incluses pour le client?
pourquoi 200? c'est le tarif pratique en montage/jour pour un intermittent sur le nord de la france, encore une fois c'est une base mais libre a chacun de faire ce qu'il veut.
200 c'est la base syndicale, au dela le client risque de m'envoyer au bois.... (...merci mon gars mais on reflechi encore un peu roll )
perso je milite pour plus cher.... faut que ca passe...
a paris c'est plus cher....

il faut etre conscient qu'on fait de la CREATION ARTISTIQUE, on est pas de simples executants

il faut savoir que certain realisateur de convention pour comparer touchent 600 euro bruts pour "seulement" commuter entre camera, envoyer magneto, habiller un ecran en direct... ce que je veux dire c'est que le real ne prepare RIEN kan il se pointe...

moi, j'estime avec le client (le gars en face c'est pas un contact, ni un pote, c'est votre payeur donc le client) les elements a preparer donc le temps a passer.
apres ma pige de VJ en tant que tel s'ajoute au dessus. eventuellement apres on negocie au cas par cas.
en contre partie ce client attend de vous un travail de qualite....c'est aussi la securite d'un contrat.

attention je ne parle pas de frais egalement engendres par la restauration, le deplacement,
il viennent en plus...


V J D E S I G N

"respect to all the party dancers in the world and all the people and
artists involved in electro and technomusic"
www.vjdesign.com

Hors ligne

#4 15-05-2005 15:25:05

Dennis Dezenn
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 25-03-2004
Messages : 74
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

il faut etre conscient qu'on fait de la CREATION ARTISTIQUE, on est pas de simples executants

Oui tu as raison, il faudrait voir à dévelloper une "politique des AUTEURS VJ".
Donc si un technicien France 3 est à 200€/jour net (URP), il me semble que 3OO€ net est un bon plancher pour tous les VJ, non? (et puis un monteur, ou un réa, ou un éléctro c'est pas une soirée qu'on leur propose mais deux, trois , quatre semaines de boulot...)
Mais quoi qu'il en soit le salaire de référence c'est toujours le brut. Du salaire brut l'employé retranche environ 20% et l'employeur  paye 30% de charges patronales. Mais soyons surtout d'accord sur un tarif Brut, celui qui nous concerne. Pour ceux qui fonctionne sur facture il suffira simplement de rajouter 30%, à la louche.
Je penses que proposer systematiquement 300€ net (kchet intermitemps ou non), ou 600€ sur facture c'est un bon chiffre.
Pour la prépa, je crois que le temps passé sur nos création ne regarde que nous et en rien le client, donc je ne fais pas payer mes créas visuelles quand le client me laisse carte blanche. Par contre dés que le client demande un travaille précisement nommé, ce travail doit pouvoir être évalué et chiffré. 200€ net ou 400€ sur facture/jour est un plancher en deça duquel il ne faudrait pas aller (même si l'on a tous envie de bien faire et de
ne pas laisser filer des dates déja difficiles à obtenir).
Je penses que ces tarifs sont des minimums vitaux si l'on veut être pris au sérieux et que nos boulots soient valorisés.
Si nous pratiquons systematiquement les mêmes tarifs de bases, de Lille à Ajaccio l'info irra vite et tous le monde saurra combien coute un VJ ad minima, ce qui ne serait pas une mauvaise chose.
N'oublions pas que pour l'instant nous éxistons peut, et c'est peut être le moment de nous faire identifié comme des gens organisés et solidaires.

wink


Dennis Dezenn (Digital Borax)
denis.cartet@free.fr
0618964385
Marseille/Paris

Hors ligne

#5 15-05-2005 17:27:46

JUL35
Admin.
Lieu : Paris
Inscription : 25-03-2004
Messages : 460
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

c'est tres interessant comme initiative

Si nous pratiquons systematiquement les mêmes tarifs de bases, de Lille à Ajaccio l'info irra vite et tous le monde saurra combien coute un VJ ad minima, ce qui ne serait pas une mauvaise chose.
N'oublions pas que pour l'instant nous éxistons peut, et c'est peut être le moment de nous faire identifié comme des gens organisés et solidaires.

Je pense justement que c'est là que réside tout l'interet de la chose, si on a tous des prix de départ a peu pres équivalents, l'organisateur aura beau vous dire "non, ça va pas le faire pour moi et puis je trouverai un mec moins cher...", le fait est qu'il ne trouvera pas moins cher! Enfin, évidement, cela ne fonctionnera que si TOUT le monde pratique ces prix de base, ce qui je pense n'est pas gagné...  et puis c'est un risque à prendre de s'aligner tous sur les mêmes prix, le risque que les orgas fassent de moins en moins appel à des VJs pour leur soirées... On est déjà un peu trop souvent considéré par eux comme un "petit plus"!
Mais je reste convaincu que c'est vraiment une bonne idée, même si on risque d'y perdre un peu au début, à longue échéance, on serait gagnant!


dulce-click2.jpg
::::::::::::StudioVJ::::::::::::

Hors ligne

#6 15-05-2005 18:23:02

VJDESIGN
Membre
Lieu : LILLE -France
Inscription : 26-10-2004
Messages : 226
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

si on a tous des prix de départ a peu pres équivalents, l'organisateur aura beau vous dire "non, ça va pas le faire pour moi et puis je trouverai un mec moins cher...", le fait est qu'il ne trouvera pas moins cher!

moi perso je ne bosserai pas a 300 euros, les gars ki embauchent devraient etre conscient kil ont un beau cadeau a ce prix la, ou alors les VJ embauchés cassent le marché par ignorance des prix.

je suis daccord, IL NE FAUT PAS BOSSER A MOINS DE 300 EUROS/SOIR et encore ce tarif est bon pour une perf de 4 heures.

et puis c'est un risque à prendre de s'aligner tous sur les mêmes prix, le risque que les orgas fassent de moins en moins appel à des VJs pour leur soirées...

je suis a moitie d'accord JUL35
j'ai connu des soiree ou les orga ont mises sur l'image, c'est un concept qui marche et ki existe depuis les annees 70 environ et aujourd'hui avec les computer ca se democratise.

le VJing, certe il est rare en soiree mais si on s'organise sur une base commune de tarif/soiree/type de perf.. on sera assimiles commercialement a des DJ:
A nous d'etre clair sur le style de perf: electro, hiphop, breakbeat, trance, experimental, lounge.

kan une prod me contacte je suis tres clair sur mon style de VJ (house et experimental) ca sous entend des banques d'images qui correcpondent bien aux soirees (bonhomme ki danse, boomer, vumetre, aplat couleur flashy, des video kitch de scenes love/dance.... par exemple
et pour l'experimental c'est freestyle)

la plupart des prod ki m'ont contacte m'ont souvent dis avoir fait appel a d'autres avant moi et ils ont eu peur de leur 1ere experienceVJ, ils ont eu un set trance dans une soiree lounge, vip. le people n'a pas adhere...
tout ca faute de precision.
resultat le client m'a dit: "c'est ma 2eme et derniere experience VJ"
en gros si je foirais, pour eux ca signifie que les VJ sont des artistes incontrolable, defonces et voues a disparaitre"..

Mais je reste convaincu que c'est vraiment une bonne idée, même si on risque d'y perdre un peu au début, à longue échéance, on serait gagnant!

et la je suis super d'accord avec toi!!! wink
il faut etre clair sur les tarifs, encore une fois 300 euros c'est pas cher, c'est 2 roads ki poussent les caisses (respect pour eux) et des road ki installent des soirees ou des concerts yen a toujours au moins 5 je ne parle pas des techniciens son lumiere qui eux sont payes plus cher.
kan au DJ....il est frequent d'en voir a 750 euros roll

et puis un VJ c'est un jeune ki debute, ki n'a pas d'experience, ki connait pas le marché et ki va passer sa soiree a fumer des cigarettes ki font rire
.. allez 200 euro c'est bien payé...et kil ne se plaigne pas on le fait travailler...il a bien de la chance...

allez ca ressemble a un pti coup de gueule aussi roll
j'ai deja fait des soirees ou je l'ai u dans l'os a la fin, ben ca forge le caractere et les convictions


V J D E S I G N

"respect to all the party dancers in the world and all the people and
artists involved in electro and technomusic"
www.vjdesign.com

Hors ligne

#7 15-05-2005 18:53:10

JUL35
Admin.
Lieu : Paris
Inscription : 25-03-2004
Messages : 460
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

j'ai connu des soiree ou les orga ont mises sur l'image, c'est un concept qui marche et ki existe depuis les annees 70 environ et aujourd'hui avec les computer ca se democratise.

c'est sûr! et les forums VJCentral, VJFrance... (et les autres) en sont la preuve  wink

Je voulais juste dire par là que ce qui est sur, c'est que, si au lieu de faire les concessions que l'on faisait avant comme accepter de baisser notre prix de base pour x raisons (parcequ'on a besoin de manger par ex.), il est fort probable que des organisateurs nous disent qu'il trouveront quelqu'un d'autre qui lui, acceptera de faire un tarif moins cher (et là, ils ont de grosses chances d'en trouver!) parceque c'est un luxe qu'on ne peut pas toujours s'offrir de refuser une soirée payée 100 euros...

Mais bon, je crois que de toute façon on s'est compris et on est d'accord sur le fond! wink


dulce-click2.jpg
::::::::::::StudioVJ::::::::::::

Hors ligne

#8 15-05-2005 19:35:26

Aalto
Deus Ex Machina
Lieu : BXL / Paris
Inscription : 21-07-2004
Messages : 2 470
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Niveau taros, je crois qu'il y a déjà eu une discuss sur vjfrance mais sur vjcentral il y a un bon post dessus (Pricing ou un truc comme ça).
Ca peut

En effet, le sujet a déja été abordé sur vjcentral, j'ai retrouvé le lien du topic en question...
S'il a le mérite d'aborder le sujet, le fait que les différents intervenants soient d'un peu partout dans le monde complique beaucoup les choses pour parler de tarifs... Ce sera sûrement plus clair ici.

Sinon, reste aussi un problème qui est évoqué dans le topic vjcentral qui est celui du collectif, ou du duo ou trio de vjs... car si un orga veut bien débourser 300€ (por reprendre le tarif évoqué plus haut) pour 1 vj, si on est 2, 3 ou 4 à mixer dans la soirée, à coup sur le tarif ne sera pas multiplié par autant...


19m2.pngmyspace.pngantivj.png

Hors ligne

#9 15-05-2005 19:51:00

Dennis Dezenn
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 25-03-2004
Messages : 74
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Nous avons tout a perdre en ne mettant pas en place un tarif de base fixe, et que tout le monde respecte...oui ce sera plus dur au début, mais ce serait dommage de ne pas éssayer de faire confiance à tous les Vj qui se respectent pour tenir cet engagement. Ce site est un merveilleux et trés efficace moyen de com pour nous tenir au courrant les uns et les autres.
Je crois que l'image va prendre de plus en plus de place ds les soirées et l'evenementiel, qu'il va y avoir de plus en plus de job et qu'il serait bon que nous formions, je ne trouve pas le mot...mais disons une sorte de "compagnonage".
La charte, un document écrit et validé par tous (içi en tous cas).
Tarif plancher, ethique, et un model de contrat type.
Pour ce qui est des dates à 100€, a ce prix là vaut mieux faire autre chose de plus lucratif pour pouvoir continuer à faire du Vjiing. Non en dessous de 300€ net c'est de l'arnak pur et simple. Il y a des fois ou il vaut mieux faire kdo de la presta (qui peut en amenée d'autre) plutôt que de dévaloriser son propre boulot.
wink


Dennis Dezenn (Digital Borax)
denis.cartet@free.fr
0618964385
Marseille/Paris

Hors ligne

#10 15-05-2005 20:48:57

Tintin
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 13-05-2005
Messages : 233
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Oui moi aussi, je suis entièrement d'accord pour faire une charte !
ça suffit de se faire prendre pour des glandeurs ... :x  Les organisateurs de soirées ne se rendent pas compte du travaille que ça implique, et y voit qu'un petit truc en plus, bien que les spectateurs ne le voit pas comme ça.  :

- Matériel investi ...
- Préparation
- Se déplacer, transport
- Installation (parfois dangereuse  :? )
- jouer pendant plusieurs heures (DJ de 1 à 2 heures alors qu'un VJ 4 à 10 heures !!  :shock: )
- Surveiller tout le long de la soirée ...  roll

Et tout ça pour po grand chose au final et même parfois peu de reconnaissance ... ça m'est arrivé de venir pour 20€ car la soirée ne marche pas ... !  :shock:  :x
:arrow:

Je pense qu'il faut vraiment ce faire reconnaitre comme artiste et technicien à part entière car un "monteur" n'est même pas un artiste...

Mais 3 problèmes se posent:
- Moi par exemple j'essay plus ou moins d'en vivre ... si je refuse une soirées car elle est sous payée, au final j'ai perdu une expérience et de l'argent ....
- Et il y a le problème des petites salles (150 à 300 pers.) qui ont très peu de budget, je peux pas demander 200 € alors que l'organisateur va gagner moins ...
- Il y a le problème des soirées non déclarées, qui engendrent des barrières ...

Il faut vraiment changer notre image, être pris au sérieux et être estimer à notre juste valeur.
J'aime ce que je fais et je ne veux pas disparaître à cause de profiteurs ou de gens qui ne veulent pas écouter et comprendre.
Il faut que tous les VJ soit ok, mais ça risque d'être dur car le message passe mal ...


Tintin [UTF] -=- Vizuhell VJ's     o0¬? Nous modelons votre vision du son ¬?0o

http://www.vizuhell.com                            http://www.myspace.com/vj_tintin
http://utf.free.fr                                        http://www.electrobooking.com

Hors ligne

#11 15-05-2005 23:01:47

VJDESIGN
Membre
Lieu : LILLE -France
Inscription : 26-10-2004
Messages : 226
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Sinon, reste aussi un problème qui est évoqué dans le topic vjcentral qui est celui du collectif, ou du duo ou trio de vjs... car si un orga veut bien débourser 300€ (por reprendre le tarif évoqué plus haut) pour 1 vj, si on est 2, 3 ou 4 à mixer dans la soirée, à coup sur le tarif ne sera pas multiplié par autant...

pour ma part je propose une perf a un client et il me fait confiance,
a moi d'estimer UN GLOBAL (le volume de travail et le budget) avec lui,

ensuite je decide moi perso d'y mettre des potes et du matos en plus mais il n'est pas question de faire supporter a mon client un salaire supplementaire par tete

Je pense qu'il faut vraiment ce faire reconnaitre comme artiste et technicien à part entière car un "monteur" n'est même pas un artiste...

puisqu'on doit rentrer dans des cases administratives, moi je me presente toujours comme "realisateur" le client connait tes pretentions comme ca wink

- Moi par exemple j'essay plus ou moins d'en vivre ... si je refuse une soirées car elle est sous payée, au final j'ai perdu une expérience et de l'argent ....

j'ai abandonne l'idee d'en vivre pour le moment, je suis truquiste de profession et VJ par passion.
alors lors d'une perf VJ je suis exigent sur la qualite de mon job ainsi qu'avec le client... sans etre gourmand:
je sais ce que je vaut et si la presta me passe sous le nez j'en fait pas un cake car je connais le marché audiovisuel et je suis convaincu que c'etait foireux 8)
et je gagne en credibilite !!!!

il serait bon que nous formions, je ne trouve pas le mot...mais disons une sorte de "compagnonage".
La charte, un document écrit et validé par tous (içi en tous cas).
Tarif plancher, ethique, et un model de contrat type.

qui s'y colle? roll  roll
au fur et a mesure de la redaction, ca risque de paraitre complement utopique pour certain mais nous essayons d'etablir une vrai charte ou encore un contrat de travail adapte au principe d'une performance VJ.
ne perdons pas ca de vue, ce n'est pas du luxe
un contrat de travail c'est la securite: si vous n'etes pas paye qque soit votre salaire vous pouvez vous retournez vers votre employeur et l'attaquer le cas echeant...et gagner...donc ca responsabilise grave le gars!
dans le cas d'une charte, essayez de lui faire signer ca... c'est un peu plus chaud... c'est en effet une ethique a respecter entre nous vis a vis du client
ya t il un juriste sur le forum??? lol

le salarie s'engage a...
l'employeur s'engage a...

on etabli les grandes lignes?
-duree du temps de travail (incluant ou non la preparation)= 4h. 8h.?
-salaire (300 euro net prix plancher-vous etes votre propre commercial wink ) eventuellement paiement moitie d'avance au cas ou le gars est louche...
-conditions techniques miniumums requises (alimentation electrique, situation, securite, preinstallation)
-restauration, hebergement, frais de deplacement
-assurance? (la je sais pas comment ca marche)
-condition de mix= non stop ou tranche de autant d'heure
-obligation de definition precise des exigences client...par ecrit? s'il le faut
"hé mon gars pourkoi je vais te payer?...t'as pas fais ce que t'ai demandé...)

allez les gars, d'autres idees wink


V J D E S I G N

"respect to all the party dancers in the world and all the people and
artists involved in electro and technomusic"
www.vjdesign.com

Hors ligne

#12 15-05-2005 23:17:57

ikar
Membre
Lieu : nyon/suisse
Inscription : 05-06-2004
Messages : 537
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

en dessous de 300€ net c'est de l'arnak pur et simple

Pas du tout d accord. Tu ne peux pas dire ca :shock:

C'est du cas par cas. Si j'avais refusé des presta en dessous de 300 euros par personnes, j'aurais fait 0 dates depuis que j'ai commencé. Cette expérience acquise te premet ensuite d'accéder au soirées qui t'interressent. Pour moi le vjing, c'est un formidable moyen de rencontrer tous les types de soirées, d'environnements, de personnes, de construire des connexions entre notre association et les autres, d'organiser nos propres soirées et j'en passe...

J'ai peut-être la chance de ne pas vivre du visuel mais il faut bien prendre en compte ce statut qui est loin d'être exceptionnel. Il faudra toujours remettre les choses dans leur contexte. C'est bien connu que les meilleures soirées ne sont pas les mieux payées.

Peut-être faut-il faire des barêmes différents en fonction du nombre de personnes, du type de soirée (hardtek ou clubbin et oui c est pas les mêmes tarifs)

Hors ligne

#13 15-05-2005 23:35:49

Dennis Dezenn
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 25-03-2004
Messages : 74
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

C'est vrai, je suis d'accord avec ce que tu dis. :?
Il faut separer un peut les choses, et je crois que ds la plupart des cas tout travail mérite salaire. Et je crois sincerement que dans ces cas là il faut se protéger de "commerçants" peut scrupuleux qui ne cherche qu'a faire des économies. Maintenant bien sur qu'il ya des cas ou l'on participe sans budget à des événements qui nous tiennent à coeur, et il ne s'agit surtout pas de se "fermer" (en plus chacun fait ce qu'il veut), mais somme toute de poser un cadre qui serve à tous. lol


Dennis Dezenn (Digital Borax)
denis.cartet@free.fr
0618964385
Marseille/Paris

Hors ligne

#14 16-05-2005 08:08:36

VJDESIGN
Membre
Lieu : LILLE -France
Inscription : 26-10-2004
Messages : 226
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

en dessous de 300€ net c'est de l'arnak pur et simple

Pas du tout d accord. Tu ne peux pas dire ca :shock:

ou laa moi non plus je ne suis pas d'accord sur ta reflexion Ikar :?

mais je concois bien que les meilleures soirees sont parfois les moins bien payees MAIS il ne faut pas que ce soit coutume. combien de soiree 300 euros? par rapport au reste
j'ai du faire une soiree sur 20 a 300 euros c'est un choix commercial mais les autres etaient mieux payees....
un client ca s'eduque!


ll faut essayer de tirer les prix vers le haut...Kan on peut wink  wink


V J D E S I G N

"respect to all the party dancers in the world and all the people and
artists involved in electro and technomusic"
www.vjdesign.com

Hors ligne

#15 16-05-2005 08:35:55

ikar
Membre
Lieu : nyon/suisse
Inscription : 05-06-2004
Messages : 537
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Design, Je suis allé voir ton site. En fait j'ai compris, on ne parle pas des même soirées ou prestation. Dans notre milieu, l'organisateur n'est pas un "client", mais un président d'assoc, un activiste ou même un ami, tout le monde fait parti d'une grande famille. Tout le monde fait aussi avec les moyens qu'il peut.

On n'est pas la pour se brader mais quand une tête d'affiche se fait payer 300 à 800 euros pour une soirée de 500 personnes, tu ne peux pas exiger plus de 300 euros seul même si j'aimerais bien que ca se passe comme ca. Si tu tente plus, même si le gars aime ce que tu fais, il ne pourra pas te financer et ira voir ailleurs.

Le jour ou les orga diront "ah tiens les teratone, ca pousse trop ce qu'ils font, il me les faut", je vais peut etre revoir mes tarifs wink

Bref, Dennis a bien résumé, un cadre c'est très bien mais il faut que ca soit applicable à tous les courants si on veux que la plupart des vj y adhère.

a+

Hors ligne

#16 16-05-2005 09:30:01

VJDESIGN
Membre
Lieu : LILLE -France
Inscription : 26-10-2004
Messages : 226
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

VJDesign, Je suis allé voir ton site. En fait j'ai compris, on ne parle pas des même soirées ou prestation.

Oui c'est vrai, ikar

je suis rentre par une autre porte pour faire ma passion...
je travaille dans un milieu ou je ne cotoie que des "clients"et bcp moins des potes, c'est pour ca que je suis oblige d'etre impartial sur les couts minimum et le contenu,...

maintenant je bosse aussi avec qque potes qui sont en asso, et c'est moins bien payé, il y a plus de foireux (je les flaire grave) ki veulent profiter des competences sans forcement les payer
mais ca reste de toute facon plus marrant

je ne fais pas ressortir les ptite performances sur mon site mais elle existent et c'est la cerise sur la gateau va t on dire.

le fait de cotoyer les 2 mondes: le pro et associatif me permet de ne pas me faire baiser tout en m'amusant, la contrepartie est que parfois je refuse des perf ou j'ai nettement l'impression de degrader l'image du VJing que j'essaye de monter depuis 12 ans... wink


V J D E S I G N

"respect to all the party dancers in the world and all the people and
artists involved in electro and technomusic"
www.vjdesign.com

Hors ligne

#17 16-05-2005 15:12:29

-eM Tv-
Admin.
Lieu : Lille | Paris | LZR
Inscription : 05-08-2004
Messages : 1 564
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

moi aussi je vous suis à 100% . je repasserai sur le topic + tard pour y apporter mes idées en terme de contenu d'une charte ou de propositions  pour fixer des bases communes à tous nos contrats.

une chose est sûre : il est temps qu'on s'organise, d'une part pour plus se faire avoir par des organisateurs peu scrupuleux, le cas échéant, mais aussi pour garder la main sur notre profession, puisque c'est bien de la professionnalisation de notre pratique qu'il s'agit... en effet le phénomène commence à gagner en notoriété, j'ai même trouvé une "fiche métier" sur les VJ sur le site de la cité des sciences et de l'industrie ... on y parle d'ailleurs de statut, de rémunération et d'un marché de l'emploi "à trouver" !!

on a tout à gagner à prendre les devants...


red_vj-emtv.gif  1minute69 | actu | vidéos

addiction + insomnia - logic == Visual Junkie

moteur de recherche | messages récents

Hors ligne

#18 16-05-2005 22:05:16

VJDESIGN
Membre
Lieu : LILLE -France
Inscription : 26-10-2004
Messages : 226
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

-"]en effet le phénomène commence à gagner en notoriété, j'ai même trouvé une "fiche métier" sur les VJ sur le site de la cité des sciences et de l'industrie ... on y parle d'ailleurs de statut, de rémunération et d'un marché de l'emploi "à trouver" !!

on a tout à gagner à prendre les devants...

et oui, nous touchons un point sensible wink
je travaille de temps en temps pour france3 comme graphiste, je trouve leur contrat assez simple.
article par article, on peut definir les points qui nous semblent importants

si je resume c'est du style:
-contrat entre les soussignes "le vj" et "la prod ou l'orga"
-domiciliation de chacun
-engagement au titre de "performer vj"
-periode de travail, le jour, la duree
-remuneration precise incluant ou non une prime de precarite destinee a tenir compte des conditions d'emploi particulieres
-indeminites de deplacement, frais de mission
-lieu de travail, conditions minimums requises
-obligation et secret professionnel
-rupture de contrat de travail (fin de contrat, faute grave, force majeure)
-signature "lu et approuvé" par chaque partie

-j'ajouterai: dedomagement en cas d'annulation (au vu de la prepa eventuelle)
-condition de paiement d'avance (pour limiter la casse et les parasites au cas ou...)

apres on developpe et on precise

voila de quoi eclairer tout doucement la situation wink


V J D E S I G N

"respect to all the party dancers in the world and all the people and
artists involved in electro and technomusic"
www.vjdesign.com

Hors ligne

#19 19-05-2005 07:13:09

Dennis Dezenn
Membre
Lieu : Marseille
Inscription : 25-03-2004
Messages : 74
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Respect pour France 3, j'y travaille aussi (le moins possible) comme réa et leur model de contrats sont bien.
Au delà du contrat, nous pourrions rajouter un document à entête du style:
"Charte de qualité du VJ":
Membres de la corporation des VJ de France
nous nous engageons a:
- signer un contrat de travail avec notre client
- respecter l'éxigence artistique et technique de notre proféssion
- tout mettre en oeuvre pour valoriser l'art du veejiing
-...

Ce document ( remanié et completé..) peut être joind au contrat, pour rassurer et  faire identifier la proféssion VJ comme une corporation organisée.

smile


Dennis Dezenn (Digital Borax)
denis.cartet@free.fr
0618964385
Marseille/Paris

Hors ligne

#20 20-05-2005 22:48:16

VJDESIGN
Membre
Lieu : LILLE -France
Inscription : 26-10-2004
Messages : 226
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Ce document ( remanié et completé..) peut être joind au contrat, pour rassurer et  faire identifier la proféssion VJ comme une corporation organisée.
smile

oui t'as raison
paske le truc c'est le contrat c'est l'orga ou la boite de prod ki le fourni et pas toi, donc au dela de ca, il faut trouver "l'astuce" pour faire accepter ou glisser ce contrat


d'ailleur dans le post suivant
http://www.vjfrance.com/viewtopic.php?id=726
Ouananiche fait part d'une remarque pertinente:
"Pour ma part aussi, je trouve que les VJ ne prennent que rarement la peine de suivre la musique, d'être suffisamment réactifs, et se contentent de construire un papier-peint vidéo qui n'a rien à voir ou presque... pour se faire respecter par les musiciens, peut-être faut-il savoir jouer de la vidéo comme un musicien..."

a nous de perfectionner notre propre style...de toute facon ce qu'on fait c'est de la balle  8)


V J D E S I G N

"respect to all the party dancers in the world and all the people and
artists involved in electro and technomusic"
www.vjdesign.com

Hors ligne

#21 10-06-2005 00:55:39

the anaha
Membre
Lieu : Amiens
Inscription : 24-10-2004
Messages : 31
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

bah la je suis assez d'accord avec tous ce qui est dis avant...
Je suis tombé sur un site sur un contrat type ( de base,mais c'est deja ca) pour un dj. voici l'adresse http://www.keep-smiling.com/techno/sacem.html

Je suis en train de composer un contrat en ce moment a partir de différentes sources.
Si ca interesse, je pourrais le mettre a dispo...echange de connaissance quoi...

Bon en ce qui concerne les tarifs, je suis aussi d'accord (decidement c'est la pensée unique ou bien...), jouer en dessous de 300 euros c'est limites. Bien sur il y a toujours des exeptions (petites assos et cie), mais il faut que les organisateurs prennent la mesures du travail engagée pour un mix live... Et de plus, je pense que cela est valable pour beaucoup de vj, je bosse toujours avec mon matos et je me tappe trés souvent l'install.(vidéoproj,ecrans,passage de cables,ect...). Mais enfin, y parait que quand on aime on ne compte pas...


Quand il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problémes...

Hors ligne

#22 10-06-2005 12:19:06

zed
Membre
Lieu : Du Soleil et du Sable
Inscription : 01-04-2005
Messages : 1 430
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Ben franchement, bossé pour 300 euros comprenant tout le matos...Moi perso, je trouve ça pas cher.J'ai meme vu des Vj bossé pour 100 euros avec matos compris, quand je vois ca, ca me fou grave les boules.

En fait, mis à part la presta Vj en elle meme, les organisateurs savent très bien que ce qui coute le plus, c'est la technique.
La location d'un videoprojecteur + écran, bon ca dépend du matos mais juste ca en location ça tourne autour de 300 euros pour du bas de gamme.et je ne parle pas du reste : caméra DV etc etc

Donc, ne donnons surtout pas de mauvaises habitudes...sans vouloir faire de l'argent à tout prix...Il ne faut pas vendre le Vjing au rabais.Le matos coute cher (meme si la tendance est à la baisse), alors quand on se saigne pour se le payer, je trouve ca débile de se produire pour si peu.
En plus; personne ne tiend compte du temps pour le montage du matos, si il doit y avoir des accroches avec élingues et tout et tout, c'est encore plus cher...Faut savoir qu'une boite spécialisée dans tout ce qui est Ponts en Alu, facture la pose d'une élingue dans les 120 euros (dégressif avec le nombre )

Par contre une presta VJ sans matos, c'est à dire que le VJ arrive sans l'écran et le vidéoproj, 300 euros, je trouve ca correct.

Très franchement il faut vraiment différencier le tarif Presta VJ avec matos & sans matos.
Qu'en pensez vous ?


ZeD Visual - AIE Prod
Zed Visual Blog
---------------------------------------------------------------------------

Hors ligne

#23 10-06-2005 14:00:06

Templar
Moderator
Lieu : Marseille
Inscription : 23-05-2004
Messages : 655
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

huhu, sacré zed...
tu ne joues jamais pour moins de 300 euros ?  big_smile
tu es sûr ?   big_smile
ah il me semblait aussi...  lol

non plus sérieusement, faut arréter de délirer, on ne peut pas faire de règle aussi péremptoire. Il y a tellement de paramètres...
parce que c'est pareil, dans la techno prout prout en boite, c'est sur que si ils payent pas c'est de la mauvaise volonté...
quand je vois de petites assoc qui se saignent pour organiser un truc sympa, et qui finissent la soirée avec 500 ou 1000 (ou plus) euros dans le cul, je me vois pas faire mon gros lourd.
mais il est vrai que dans certaines musiques plus "underground" on a gardé un certain esprit solidaire  roll
et surtout tout dépend de la taille de l'événement, et du prix de l'entrée....
quand tu fais une soirée avec 3000 ou 4000 personnes, t'as une marge de manoeuvre, mais quand ta salle est pleine à 700, tu fais comment ?
voilà, tout ça pour direqu'il faut nuancer un peu selon moi.

mais je suis aussi le premier à dire que certains abusent en cassant SCIEMMENT les prix, pour etre booké sur les grosses soirées (quitte à y laisser des plumes).

pour moi tergiverser n'apportera rien, la seule solution, c'est bosser, bosser, et encore bosser. à nous de convaincre par la qulité de nos prestations, et à nous sensibiliser les organisateurs au problême.
et surtout il faut qu'on se dise entre nous les galères ou les coups pourris qu'on a pu avoir. exemple, si je vais à une soirée, et qu'au final le type me paye pas alors qu'il a fait de l'argent, ben j'en parle à un max de vj's, de manière à ce qu'il ait du mal à en trouver un la prochaine fois...
vous voyez ce que je veux dire ?
allez, c'est parti, qui commence à balancer ?  lol  lol  lol


Templar - Vizu Hell Vj's
Site VizuHell  //  Myspace Templar

Hors ligne

#24 10-06-2005 14:21:21

zed
Membre
Lieu : Du Soleil et du Sable
Inscription : 01-04-2005
Messages : 1 430
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

Yes, notre ami Templar is back,
Ca faisait longtemps dis moi !

Ouai tu as complètement raison Templar, j'ai juste oublié d'un peu plus détaillé quand je parlais d'organisateurs.

J'ai jamais dit que je ne bossais jamais pour moins de 300 euros, Bien entendu qu'on fait des efforts, et tu le sais bien puisque tu étais parmis nous  wink on est pret a faire de gros efforts quite meme à faire du complet gratos pour des associations qui n'ont pas de budget et qui se donne à fond pour organiser des Fetivals ou Soirées, ( dommage qu'on se soit loupé pour Saphir dailleurs ) de temps en temps il faut faire des plans comme ça  car :
- Ca fait parler du Vjing
- Ca nous permet de nous entrainer
- Ca met un gros + à la soirée pour les petites associations etc etc...

Mais la je parlais plutot d'organisateurs de Festivals, genre Boite de Prod, ou encore comme tu dis si bien des Patrons de boites prout prout qui eux ont du budget...et qui ont les poches pleines et bien cousues, ou encore des grosses associations qui tournent très bien ( je t'assure que ca existe !!! )

Et je t'assure que j'ai vu des VJ bossé matos compris pour une Grosse boite qui avait des gros moyens pour 100 euros. C'est pas une blague...
Apparement, il y en a qui ont tellement faim, qu'ils sont prets à bosser pour 2 cacahuètes, c'est hyper nefaste, surtout avec des boites qui ont justement des grosses caillasses dans les poches.

Effectivement tout est relatif, un jour tu peux poser les visus sur une soirée pour une petite association et si y'a 4000 entrées payantes bienentendu qu'elle doit faire l'effort de te payer...Normal

A pluchh Templar
De toute façon on te tiend au jus comme d'hab  wink .


ZeD Visual - AIE Prod
Zed Visual Blog
---------------------------------------------------------------------------

Hors ligne

#25 10-06-2005 16:04:00

lego_man
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 29-08-2004
Messages : 2 439
Site Web

Re : le VJing: charte, contrat de travail, salaire

c'est clair qu'il faudrait se mettre daccord sur un prix de base... 300€ ça me parait bien...pour une soirée sans matos (écran et projo déjà installé)

après c'est clair qu'il faut voir au cas par cas... pour soirée underground dans un squatt... ça risque de pas le faire...

moi j'ai très souvent accepter moins genre 200€ (c'est mon minimum)... parce que j'ai besoin de cette tune et que si je monte trop les prix... au final je gagnerais rien parce que les organisateur vont pas vouloir payer plus...

mais si je sais que tous les VJ demandent le meme prix minimum, j'aurais plus peur de me faire braquer le plan par un autre VJ moins cher...

Hors ligne

Pied de page des forums