Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Bienvenue sur le reseau des VJ's francophones ! Ici on échange, on partage, on communique, on visionne, on matte, on diffuse de l'image mixée en temps réel. Pour vous tenir informé·e·s et échanger des infos sur les initiatives au service du VJing et des images live.

#1 03-05-2016 19:05:05

-STFU-
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 2

Films libre de droit, mais ...

Salut à tous!

Je me pose une question concernant l'utilisation de séquences de films tombés dans le domaine publique.... Mais qui proviennent d'une version DVD ou BlueRay (720p ou 1080p).
Ce sont souvent des restaurations, sont elles (les restaurations) malgré tout dans le domaine publique ?

J'utilise par exemple des séquences de Metropolis (ouahhh, quelle originalité rotfl) qui proviennent d'un RIP de BlueRay, suis-je dans les clous niveau "légalité" ?

Par ailleurs, comment savoir si ce que l'on trouve sur archive.org est du domaine publique Français ... ou Américains ?

Je confonds peut-être certaines choses, mais je dois avouer que le droit, c'est un peu compliqué pour la modeste personne que je suis et qui n'a pas une Maitrise en droit.

Certains me diront que ce n'est pas très original d'utiliser des séquences de films des autres, mais je débute et il faut quand même avouer que y'a des séquences de Metropolis (par exemple) qui déchirent grave sa maman. (Et accessoirement ce n'est pas la question tongue)


PS: j'ai fait pas mal de recherche avant de poser ma question, mais je n'ai rien trouvé (ni sur ce forum, ni grâce à Google) concernant le cas spécifique d'utilisation de séquences provenant de films tombés dans le domaine publique et triturées / mixées dans une "performance visuelle live"

Dernière modification par -STFU- (05-05-2016 14:51:11)

Hors ligne

#2 05-05-2016 14:49:00

-STFU-
Membre
Inscription : 03-05-2016
Messages : 2

Re : Films libre de droit, mais ...

Après pas mal de recherches, j'ai trouvé un début de réponse:

Martin Koerber, restaurateur de son état, exprime dans cette intéressante présentation : “ Pourquoi la restauration ne modifie pas le droit d’auteur“.

"La restauration a pour but de restaurer et non de créer. Restaurer un film n’a pas pour but de créer une nouvelle œuvre, mais de restaurer une création originale, de lui restituer un élément manquant : une scène perdue, une pellicule égarée, le texte des intertitres, la teinte et la coloration perdues lors des duplications en noir et blanc ou tout simplement la beauté inhérente que l’on peut rendre à un film [...].
Puisque aucune de ces interventions ne crée de nouvelle œuvre, aucune d’entre elles ne peut justifier un « droit de restaurateur » dans le sens d’un nouveau droit d’auteur."


source: http://owni.fr/2011/05/22/restauration- … de-melies/

Dernière modification par -STFU- (05-05-2016 14:49:43)

Hors ligne

#3 06-05-2016 08:36:40

LeR!G3
.
Lieu : A GAUCHE APRES LA MJC Toulouse
Inscription : 15-06-2004
Messages : 1 455
Site Web

Re : Films libre de droit, mais ...

Salut

merci -Stfu- pour le retour, comme quoi un moteur de recherche sert encore à quelque chose

pour le reste, les oeuvres copyrighter reste copyrighter, même pour une seconde, l'un des rares cas exceptionnel c'est le pastiche
exemple ici héhé et en HD, c'est aussi une restoration wink

Hors ligne

Pied de page des forums